Logo du site

$_CONFIG_PAGE['title']

Pourquoi modifier sa pratique lorsqu’on est enceinte ?

Au cours de la maternité, le yoga doit s’adapter aux besoins de ton corps qui change chaque jours, à la fatigue et aux besoins de ton bébé .

Les séances de yoga prénatal s’adresse aux futurs mamans, des premiers mois de grossesse jusqu’à l’accouchement.

Enceinte, on nous invite souvent à prendre notre temps, à nous reposer, à lire des livres positifs et inspirants, à pratiquer du yoga, à méditer et j’en passe, pour pouvoir donner la meilleure influence sur le développement de notre enfant. Mais la société actuelle nous coupe souvent l’herbe sous les pieds, rythmée par une vie sur-active… Comment prendre ce temps pour soi dont on a tant besoin ?

La grossesse apporte tant de transformations du corps, du sommeil, de l’appétit, du rythme travail/repos, des émotions, de la relation de couple, des habitudes sociales…

C’est une réelle chance que de pouvoir “sentir” la vie en toi. Dans les textes anciens, la femme enceinte est décrite comme étant “dans une parfaite plénitude”. Oui, c’est sur ! Mais… Ils n’ont pas pris en compte tous les petits maux qui accompagne cette période : maux de dos, remontées acides, crampes, jambes lourdes etc…

Pourquoi apprendre à respirer ?

Enceinte, on ne doit pas nécessairement manger pour deux (quoique…) mais on doit impérativement respirer pour deux (ou plus parfois !). Lors de la grossesse, la respiration devient souvent courte et superficielle, ce qui donne trop peu d’oxygène et de nutriments à la future maman et son bébé.

En ré-apprenant à respirer profondément, on calme notre mental, grandit en patience et en endurance, on induit la relaxation et l’apaisement.

Commencer ensemble